Yasmina Khadra


Yasmina Khadra, de son vrai nom Mohammed Moulessehoul, militaire à la retraite, né en 1955 à Kenadsa, est un écrivain algérien.

Indépendant
  • Naissance : 1955 - Kenadsa, Algérie
  • Métier : Militaire
  • Fonction : Ecrivain
  • Entreprise : Indépendant

Yasmina Khadra : Débuts

Mohammed Moulessehoul grandit dans le Sahara algérien. Son père est infirmier et sa mère appartient à une famille nomade. L'enfance de Mohammed est marquée par l'engagement de son père auprès de l'ALN, l'Armée de libération nationale. Il a neuf ans en 1964 lorsque ses parents l'envoient dans une école militaire, l'Ecole nationale des cadets de la révolution. L'objectif est de faire de lui un officier. Parallèlement à ses études, il commence à écrire. C'est ainsi qu'à 18 ans il termine son premier recueil de nouvelles, qui paraîtra onze ans plus tard.

Yasmina Khadra : Carrière

Avant de devenir un écrivain internationalement reconnu, Mohammed Moulessehoul s'est construit une carrière de militaire en Algérie. A vingt-trois ans, il devient sous-lieutenant, après trois années passées à l'Académie militaire de Cherchell. Il devient ensuite commandant avant de quitter l'armée en 2000. Il n'a pas attendu sa retraite pour commencer à écrire. Il écrit en effet six ouvrages de 1984 à 1989 sous son propre nom. C'est en 1989 pour contrer le comité de censure militaire qu'il utilise un pseudonyme. Il choisit pour cela de prendre les deux prénoms de sa femme. En 1997, son roman Morituri le révèle au grand public. En 2001 dans son ouvrage L'Ecrivain, il dissipe le mystère sur son identité en donnant son vrai nom. A partir de cette date, il décide de vivre en France avec sa famille.

Yasmina Khadra : Faits

6 oeuvres sont parues sous le nom de Mohammed Moulessehoul et 26 oeuvres sous le nom de plume de Yasmina Khadra. Ses ouvrages sont traduits dans plus de trente langues. Et certains, dont les Hirondelles de Kaboul ou l'Attentat, ont été adaptés au théâtre et au cinéma.

Yasmina Khadra : Prix et récompenses

  • Officier de l'Ordre des Arts et des Lettres (Ministère la Culture, France)
  • 2011 : le Grand prix de Littérature Henri Gal par l'Académie française
  • 2013 : Médaille de la Reconnaissance culturelle

Yasmina Khadra sur Twitter

Twitter has returned errors:

  • “Rate limit exceeded [error code: 88]”

More information on errors that have codes here.

Yasmina Khadra dans la presse