Saran Sereme

Saran Sérémé


Saran Sérémé, femme politique burkinaise, née en 1968 à Ouagadougou, est la présidente du Parti pour le développement et le changement (PDC).

Parti pour le développement et le changement (Burkina Faso)

Saran Sérémé : Débuts

Saran Sérémé naît à Ouagadougou. Sa mère se nomme Fanta Ky. Son père, Tombo Sérémé, gendarme, a travaillé en tant que directeur adjoint de la sûreté de l'Etat. Saran Sérémé obtient son baccalauréat en 1987. Elle continue ses études en médecine au Burkina Faso. Parallèlement à sa vie d'étudiante, elle s'engage dans des activités politiques. Elle milite notamment pour la libération et la défense d'hommes politiques engagés contre le président Blaise Compaoré. Ses activités l'obligent à l'exil. Ainsi, elle décide d'arrêter ses études de médecine et intègre l'Ecole nationale d'administration du Mali. Elle en sort diplômée en gestion et sciences économiques.

Saran Sérémé : Carrière

A la suite de son diplôme et de retour au Burkina Faso, Saran Sérémé fonde son entreprise en bâtiment et travaux publics. Mais son engagement politique continue. Ainsi, dès 2002, elle est élue députée de la province de la Boucle du Mouhoun. Cinq ans plus tard, elle est la députée de la province du Sourou. Son investiture dure cinq ans et en 2012, elle décide de quitter le parti du Congrès pour la démocratie et le progrès pour créer un nouveau parti politique. C'est ainsi que naît le Parti pour le développement et le changement (PDC). En 2014, elle organise une marche dans la capitale pour lutter contre un amendement demandé par le président Compaoré ayant pour objectif de supprimer la limitation du nombre de mandats présidentiels. Cette marche a beaucoup de succès et aboutit à la démission du président.

Saran Sérémé : Prix et récompenses

  • 2014 : élue "Homme de l'année" par le journal l'Observateur Paalga

Saran Sérémé dans la presse