Samuel Dossou-Aworet

Samuel Dossou-Aworet


Samuel Dossou-Aworet vient de remporter le 29 septembre 2017 devant les juridictions béninoises son bras de fer l’opposant depuis 2013 au groupe français Bolloré à propos du projet « épine dorsale ». Il s’agit d’un vaste projet de construction de boucle ferroviaire devant relier le Bénin au Niger.

Petrolin
  • Naissance : 1944 - Porto-Novo, Bénin
  • Métier : Ingénieur
  • Fonction : PDG
  • Entreprise : Petrolin

Samuel Dossou-Aworet : Débuts

C’est à Porto-Novo, capitale béninoise que naît Samuel Dossou-Aworet le 05 novembre 1944. Il grandit à Abidjan où il fait une partie de ses études. Plus tard, il émigre vers Dakar pour y poursuivre sa formation. Par la suite, Samuel Dossou-Aworet se rend à Paris et entre à l’Ecole Supérieure du Pétrole et des moteurs pour y mener ses études supérieures. Il y obtient en 1971 une maitrise en chimie. Après ce parchemin, le jeune Samuel prépare son DEA de pétrochimie et synthèse organique industrielle qu’il termine en 1972 et devient ingénieur diplômé.

Samuel Dossou-Aworet : Carrière

Tout juste après la fin de ses études, Samuel Dossou-Aworet commence sa carrière professionnelle au sein de l’entreprise Sema Metra International de Paris. De 1973 à 1974, il y déploie ses compétences en tant qu’ingénieur consultant.<br /> <br /> Après cette brève expérience, Samuel Dossou-Aworet rentre en Afrique précisément à Libreville au Gabon en 1974 pour devenir le Directeur des hydrocarbures. À ce poste, il participe à l’élaboration des stratégies de la politique minière du Gabon jusqu’en 1991. Entre-temps, Samuel occupe également un poste de gouverneur au Fonds spécial de l’OPEP. Très proche de l’ancien président du Gabon Omar Bongo, il est également l’un de ses conseillers influents en matière de mines. Ainsi, en 1988, Samuel Dossou-Aworet devient le représentant national du Gabon auprès de l’Association des producteurs de Pétrole Africain (APPA) jusqu’en 1992.<br /> <br /> <br /> Tout en continuant à conseiller le président Omar Bongo, Samuel Dossou-Aworet décide de lancer sa propre affaire et crée en 1992 le groupe Petrolin. Présente dans une douzaine d’Etats africains, la société de Samuel Dossou-Aworet enregistre de bonnes performances et atteint un chiffre d’affaires de plus de 726 millions d’euros en 2013. <br /> <br /> Au Nigéria, Samuel est également très actif détenant 40% du consortium ND Western. Considéré comme le second producteur de gaz au Nigéria, il possède 9% de Niger Delta & Production ainsi que 10% de Selpat, l’une des importantes plateformes pétrolières du pays. <br /> <br /> Ces dernières années, le PDG de Petrolin s’est engagé dans la diversification de ses entreprises. En effet, il est actionnaire dans plusieurs institutions bancaires notamment Bank Of Africa, Orabank Gabon et BGFI Bank Benin. Par ailleurs, il compte dans son portefeuille d’affaires une compagnie aérienne d’affaires dénommée Comfort Jet Services basée à Lomé.<br />

Samuel Dossou-Aworet : Faits

Samuel Dossou-Aworet vient de remporter le 29 septembre 2017 devant les juridictions béninoises son bras de fer l’opposant depuis 2013 au groupe français Bolloré à propos du projet « épine dorsale ». Il s’agit d’un vaste projet de construction de boucle ferroviaire devant relier le Bénin au Niger.

Samuel Dossou-Aworet dans la presse


This RSS feed URL is deprecated
Publié le: 22/11/2017