phyllis omido

Phyllis Omido


Phyllis Omido, activiste environnementaliste, née en 1978 dans le village de Kidinye au Kenya, est la fondatrice du Center for Justice and Environmental Action.

Center for Justice and Environmental Action

Phyllis Omido : Débuts

Phillys Omido grandit dans une famille, entourée de ses deux frères et de sa soeur à l'est du Kenya. La future “Erin Brockovich d’Afrique”, selon The Guardian, réalise ses études à l’université de Nairobi. Elle se spécialise en administration des affaires.

Phyllis Omido : Carrière

Phyllis Omido construit sa carrière dans le secteur industriel. Elle travaille pendant plus de quinze ans pour différentes compagnies. Au début des années 2000 elle est embauchée au poste de consultante pour une usine de recyclage de batteries, faisant le lien entre l'usine et les communautés vivant à proximité du site de production. En échangeant avec un groupe d’experts, ils évaluent les résidus chimiques dégagés dans la nature et leurs conséquences pour les communautés locales. Le résultat : le rapport de Phyllis Omido conseille la fermeture de l’usine. Commence alors une lutte avec les dirigeants de l’usine. Au même moment, le petit enfant de Phyllis tombe gravement malade. C’est dans ce contexte, en 2009, qu’elle quitte son emploi et qu’elle fonde le Center for Justice and Environmental Action. Son engagement pour l’environnement et les questions des droits de l’homme prend forme à ce moment-là.

Phyllis Omido : Faits

Phyllis Omido est surnommée l”Erin Brockovich d’Afrique de l'Est” pour son combat contre les dirigeants de l’usine. Son engagement, soutenu par l’ONU et de nombreuses organisations non-gouvernementales, a permis la fermeture de l’usine en 2014.

Phyllis Omido : Prix et récompenses

  • 2015 : Prix Goldman pour l'environnement

Phyllis Omido dans la presse