Ngozi Okonjo-Iweala

Ngozi Okonjo-Iweala


Ngozi Okonjo-Iweala, femme politique nigériane, née en 1954 à Ogwashi-Uku, est ministre des finances et de l’économie du Nigéria de 2011 à 2015.

Gouvernement du Nigéria
  • Naissance : 1954 - Ogwashi-Uku, Nigéria
  • Métier : Femme politique
  • Fonction : Ministre
  • Entreprise : Gouvernement du Nigéria

Ngozi Okonjo-Iweala : Débuts

Elle appartient à l'ethnie des Igbos, 3ème groupe ethnique le plus important du Nigéria. Son père est roi de la communauté, descendant de la famille royale Umu Obi Obahai. Elle grandit dans le Delta State, à Ogwashi-Uku. Ses deux parents sont professeurs. Ngozi Okonjo-Iweala fait ses études à l'International School Ibadan, école située sur le campus de la plus ancienne université du pays. Son enfance est marquée par la guerre du Biafra, de 1967 à 1970. Elle part ainsi étudier l'économie et les arts à l'université d'Harvard aux Etats-Unis. Elle y obtient son diplôme avec mention en 1977. Puis elle intègre la prestigieuse école MIT, Massachusetts Institute of Technology, et y achève son doctorat en 1981. Le sujet de sa thèse : le développement économique régional.

Ngozi Okonjo-Iweala : Carrière

La carrière de Ngozi Okonjo-Iweala commence à la Banque Mondiale en 1981, elle a alors 28 ans. Elle occupe différents postes au sein de l'institution et y reste 21 ans. Elle a ainsi été tour à tour directrice des opérations pour l’unité sous-régionale Asie du Sud-Est et Mongolie, et plus tard pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord. En 2003, elle est nommée ministre des finances. Trois ans plus tard, elle devient ministre des affaires étrangères du Nigéria. Elle ne reste pas longtemps à ce poste, puisqu'au bout de trois mois le président Olusegun Obasanjo reçoit sa lettre de démission. En octobre 2007, elle réintègre la Banque Mondiale, en tant que directrice générale. C'est en 2011, suite au changement politique, que Ngozi Okonjo-Iweala rejoint le nouveau gouvernement. Elle est ainsi nommée ministre des finances et de l'économie du gouvernement de Goodluck Jonathan. En 2006, alors libérée de ses fonctions politiques, Ngozi Okonjo-Iweala a fondé un institut de sondage ainsi qu'un fonds d'investissement spécialisé pour les compagnies africaines dirigées par des femmes.

Ngozi Okonjo-Iweala : Faits

Ngozi Okonjo-Iweala est mariée et mère de quatre enfants. Elle est membre de différentes organisations, comme the Nelson Mandela Institution ou encore les Amis du Fonds mondial Afrique. Elle a fondé NOI-Gallup, un institut de sondage d’opinion, et Makeda Fund, un fonds d’investissement.

Ngozi Okonjo-Iweala : Prix et récompenses

  • 2015 : Elle est, selon Forbes, la 48ème femme la plus puissante sur le plan international.
  • 2015 : L’Université Yale lui décerne un doctorat honoris causa en 2015.
  • 2005 : Élue "ministre des finances de l'année" par le magazine Euromoney et par le Financial Times.

Ngozi Okonjo-Iweala sur Twitter

Ngozi Okonjo-Iweala dans la presse