Marou Amadou

Marou Amadou


Marou Amadou, juriste nigérien, né le 1er janvier 1972 à Kotaki, est le ministre de la justice et porte parole du gouvernement du Niger.

Gouvernement du Niger
  • Naissance : 1972 - Kotaki, Niger
  • Métier : juriste
  • Fonction : Ministre
  • Entreprise : Gouvernement du Niger

Marou Amadou : Débuts

Marou Amadou grandit dans le sud-ouest du Niger, dans la région du Boboye. Il étudie dans le lycée Sarraounia Mangou de Dosso. Il y obtient son baccalauréat en 1992. Sa jeunesse est très vite placée sous le signe du militantisme. L'année de son bac, il devient président de la sous-section de l’Union des Scolaires Nigériens (USN) de son lycée. Puis, il occupe le poste de délégué général de la faculté des sciences économiques et juridiques. Et, de 1996 à 1999, il est élu secrétaire général de l'USN. En 2000, il fonde le Comité de réflexion et d’orientation indépendant pour la sauvegarde des acquis démocratiques (CROISADE) et en devient le président. Au même moment, il suit des cours de droit des affaires à l'université d’Abomey Calavi au Bénin, dont il sort diplômé en 2000. Puis l'année suivante, il obtient sa maîtrise en droit privé de l'université de Niamey, la capitale du Niger.

Marou Amadou : Carrière

La carrière professionnelle de Marou Amadou est construite sur son engagement de militant, tant au niveau de la question des droits de l'homme que sur une réflexion sur la vie économique de ses concitoyens. Ainsi, à la suite de ses études, il intègre différentes organisations et en devient rapidement un des cadres dirigeants. En 2001, il est le secrétaire aux droits de l’homme et aux libertés fondamentales de la Coordination Démocratique de la Société civile nigérienne (CDSCN). En 2005, il fonde la Coalition Equité Qualité contre la vie chère au Niger. Il milite ensuite pour la transparence budgétaire et devient en 2006 le président du groupe « Publish what you pay ». En 2008, il lutte pour la défense de la démocratie dans son pays, au sein de différentes associations. En 2010, suite au changement politique, il devient président du Conseil consultatif national. L'année suivante, le président élu, Mahamadou Issoufou, le nomme ministre de la justice et porte parole du gouvernement.

Marou Amadou : Prix et récompenses

  • 2011 : Grand Officier de l’Ordre National du Niger
  • 2010 : élevé à la dignité de "Chevalier de la Légion d’honneur"

Marou Amadou sur Twitter

Twitter has returned errors:

  • “Rate limit exceeded [error code: 88]”

More information on errors that have codes here.

Marou Amadou dans la presse