Marie-Elise Gbèdo


Indépendant
  • Naissance : 1954 - Mankono,
  • Métier : Avocate
  • Fonction : Présidente
  • Entreprise : Indépendant

Marie-Elise Gbèdo : Débuts

C’est à Mankono en Côte d’ivoire que Marie-Elise Gbèdo a vu le jour le 29 décembre 1954. Après avoir fait ses premières études scolaires au Bénin, Marie-Elise s’envole pour la France afin d’y poursuivre ses études juridiques. En effet, elle fréquente l’université française Panthéon-Sorbonne où elle décroche en 1983 son DEA en droit des affaires. Passé ce cap, Marie-Elise se prépare pour exercer la profession d’avocat. À cet effet, elle obtient en 1984 le certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA).

Marie-Elise Gbèdo : Carrière

Après avoir fini ses études, Marie-Elise Gbèdo commence sa carrière d’avocateen 1985 en intégrant le barreau de Paris. Elle travaille au sein de nombreux cabinets juridiques en France puis, décide de rentrer au Bénin en 1987.<br /> <br /> De retour sur sa terre d’origine, l’avocate intègre le barreau de Cotonou et devient la 5è femme à s’y inscrire. Deux ans plus en 1989, elle ouvre son cabinet d’avocat et se construit une grande réputation sur la scène juridique béninoise. En effet, elle se fait très vite remarquer en assurant la défense de nombreux dossiers épineux notamment au cours de la période de la dévaluation du franc CFA où elle a eu à conseiller de nombreux opérateurs économiques ébranlés.<br /> <br /> Surnommée ‘’l’amazone des temps modernes’’, Marie-Elise Gbèdo est une grande activiste de la défense des droits des femmes et des enfants vulnérables. Avec sa détermination, elle s’implique sérieusement dans l’adoption d’un code familial protecteur des droits de la femme et d’un texte juridique contre les mutilations génitales. Elle est également connue pour son engagement au sein de l’Association des femmes juristes du Bénin (AFJB) dont elle assure la présidence.<br /> <br /> Très présente sur la scène politique de son pays, Marie-Elise Gbèdo a été ministre du commerce de mai 1998 à juin 1999 dans le gouvernement du Général Mathieu KEREKOU. Très acerbe contre le régime après avoir quitté le gouvernement, c’est naturellement en tant qu’opposante qu’elle se présente comme candidate au scrutin présidentiel de 2001, devenant la première femme béninoise à briguer la magistrature suprême. Mais elle n’obtient que 0,36% du suffrage.<br /> <br /> Dans le cadre de sa campagne pour l’élection présidentielle de 2006, Marie-Elise Gbèdo est suivi par le cinéaste Sanvi Panou qui en réalise le film documentaire, ‘’L’amazone candidate’’. <br /> En 2011, l’avocate entre dans le gouvernement du président Yayi Boni en tant que Garde des sceaux, Ministre de la Justice, de la législation, et des droits de l’homme de mai 2011 à février 2013. De mai à août 2013, elle occupe la tête du département ministériel du commerce.<br />

Marie-Elise Gbèdo : Faits

Marie-Elise Gbèdo est également la présidente du Réseau des cliniques et Centre d’aides juridiques des femmes francophones.

Marie-Elise Gbèdo sur Twitter

Twitter has returned errors:

  • “Sorry, that page does not exist [error code: 34]”

More information on errors that have codes here.

Marie-Elise Gbèdo dans la presse


This RSS feed URL is deprecated
Publié le: 21/01/2018