Ellen Johnson Sirleaf


Gouvernement du Liberia
  • Naissance : 1938 - Monrovia, Liberia
  • Métier : Economiste
  • Fonction : Présidente
  • Entreprise : Gouvernement du Liberia

Ellen Johnson Sirleaf : Débuts

Ellen Johnson Sirleaf est venue au monde en 1938 à Monrovia, capitale libérienne. Elle fait ses débuts scolaires en fréquentant le Collège de l’Afrique de l’Ouest de 1948 à 1955. À 17 ans, Ellen se marie à James Sirleaf et travaille comme aide-comptable dans un atelier de réparation d’auto. Voyageant avec son époux aux Etats-Unis en 1961, Ellen poursuit ses études et obtient un diplôme d’associé en comptabilité qu’elle a préparé au Madison Business College de Madison Wisconsin. Après avoir divorcé de son époux, Ellen continue ses études supérieures et est diplômée d’économie en 1970 à l’université du Colorado. Un an après, elle décroche son master en administration publique à l’Université d’Harvard.

Ellen Johnson Sirleaf : Carrière

Après avoir terminé ses études au Etats-Unis, Ellen retourne au Libéria pour travailler comme secrétaire d’Etat aux finances de 1972 à 1978 dans le gouvernement de William Richard Tolbert. De 1979 à 1980, Ellen Johnson Sirleaf devient ministre des finances mais doit s’exiler en Amérique après le coup d’état de Samuel Doe.<br /> <br /> De retour aux Etats-Unis, celle qu’on surnomme la « dame de fer » pour avoir mené une farouche opposition au président Samuel Doe avant son exil, embrasse une grande carrière dans le monde des finances. En effet, Ellen Johnson Sirleaf travaille comme économiste à la Banque mondiale ainsi qu’à la Citibank.Elle a en outre l’occasion de diriger le bureau régional africain du PNUD.<br /> Cependant, en 1997, Johnson Sirleaf démissionne de l’ONU afin de prendre part aux élections présidentielles au Libéria qu’elle perdra contre Charles Taylor. Après la seconde guerre civile libérienne et la transition l’ayant suivie, Ellen Johnson Sirleaf prend à nouveau part aux présidentielles de 2005. <br /> <br /> Elle remporte le scrutin en battant la star du football Georges Weah au deuxième tour. <br /> Elle devient le 16 janvier 2006, la première femme à occuper un fauteuil présidentiel en Afrique. Durant son premier mandat, Ellen réhabilite la moitié des routes de Monrovia et restaure la fourniture courante de l’eau et de l’électricité. Elle réussit surtout la négociation de nombreux prêts pour le Libéria grâce à ses relations dans les finances.<br /> <br /> Elle remporte à nouveau en 2011 le scrutin présidentiel et entame son second mandat. Celui-ci est mis à rudes épreuves par le virus Ebola qui fait des dégâts sur le territoire libérien en 2014. Cependant, avec tout son dynamisme et l’aide internationale, Ellen parvient à gérer positivement cette crise.<br />

Ellen Johnson Sirleaf : Faits

En octobre 2011, Ellen Johnson Sirleaf gagne le prix Nobel de la paix, récompense qu’elle partage avec sa compatriote Leymah Gbowee et Tawakkul Karman du Yémen.

Ellen Johnson Sirleaf sur Twitter

Twitter has returned errors:

  • “Could not authenticate you. [error code: 32]”

More information on errors that have codes here.

Ellen Johnson Sirleaf dans la presse