Ballake Sissoko

Ballaké Sissoko


Ballaké Sissoko, musicien malien, né en 1968 à Bamako, est le fondateur du groupe Mandé Tabolo et compositeur de musique de films.

Indépendant
  • Naissance : 1968 - Bamako, Mali
  • Métier : Artiste
  • Fonction : Musicien
  • Entreprise : Indépendant

Ballaké Sissoko : Débuts

Ballaké Sissoko est le fils du musicien originaire de Gambie, Djelimady Sissoko, artiste qui a contribué dans les années 50 au développement de la kora, instrument traditionnel à cordes. Ballaké Sissoko est l’aîné de la fratrie. Il est donc destiné à un métier de fonctionnaire ou d’avocat, selon ses parents. Or, il souhaite jouer de la musique, comme son père. C’est donc en cachette qu’il apprend à manier la kora. Ballaké Sissoko n’a que 13 ans à la mort de son père. Il intègre à ce moment-là l’Ensemble instrumental du Mali et monte sur scène avec ce groupe, notamment à l’occasion de la Biennale Internationale du Mali.

Ballaké Sissoko : Carrière

La carrière professionnelle de Ballaké Sissoko en tant que musicien commence très jeune. Il participe à de nombreux concerts, joue avec différents artistes du continent. Son premier concert en France a lieu en 1984, à 16 ans. Il y a découvert un pays qu’il apprécie et y revient souvent mais sa vie et sa famille sont au Mali. En 2000, il sort son premier album avec le label Indigo/Label bleu. C’est également à cette date qu’il fonde avec son épouse, la chanteuse Mama Draba, son groupe “Mandé Tabolo”. En 2009, Ballaké Sissoko et le violoncelliste Vincent Segal crée un album en duo. Il enregistre Chamber Music dans le studio de Salif Keita à Bamako. En 2012, Ballaké Sissoko et Vincent Segal envoient un message de paix au Mali avec l’album “At peace”. Le joueur de kora est également le compositeur de la musique du film Timbuktu d’Abderrahmane Sissako.

Ballaké Sissoko : Faits

Ballaké Sissoko est un joueur de kora, harpe à chevalet et à 21 cordes. Il a sorti 12 albums, dont un opuce daté de 2015, Musique de nuit, en duo avec Vincent Segal.

Ballaké Sissoko : Prix et récompenses

  • 2009 : Victoire du Jazz du meilleur album international pour Chamber Music avec Vincent Ségal
  • 2008 : World Music Charts Europe

Ballaké Sissoko dans la presse