amal el amri

Amal El Amri


Amal El Amri, syndicaliste marocaine, née en 1960 à Meknès, est membre du conseil d’administration de l’OIT.

Organisation internationale du travail

Amal El Amri : Débuts

Amal El Amri grandit à Meknès, avec un père enseignant en langue arabe et une mère infirmière. Elle est l’aînée de trois enfants. Elle réalise toute sa scolarité dans sa ville natale, jusqu’à son baccalauréat littéraire, qu’elle obtient en 1977. Durant ses années de lycée, Amal El Amri commence à s’engager auprès d’associations étudiantes et participe à des manifestations. Elle part ensuite à Fès et obtient sa maîtrise en droit public en 1982. Puis c’est en France qu’elle continue son cursus universitaire, d’abord à Assas où elle fait son DEA en finances publiques puis, en 1987 à l’Institut des assurances. Pour financer ses études, elle travaille chez Thomson à temps partiel.

Amal El Amri : Carrière

A son retour au Maroc, en 1994, elle commence par travailler pour la ABN Amro Bank, banque qui devient ensuite la BMCI, Banque marocaine pour le commerce. C’est à ce moment-là qu’elle s’engage dans le syndicat représentatif de son secteur : l’Union interprofessionnelle bancaire. Elle est promue rapidement secrétaire générale de la fédération syndicale du secteur bancaire et devient représentante syndicale à temps plein. Elle gravit les échelons et devient membre du secrétariat national de l’union marocaine du travail, l’UMT. Parallèlement à sa carrière syndicale, elle est élue au parlement marocain en 2007. Trois ans plus tard, son champ d'action s'élargit une nouvelle fois lorsqu'elle est nommée vice-présidente de la confédération syndicale internationale, présente dans 160 pays. En juin 2014, le Maroc, en la personne d'Amal El Amri, est élu membre du conseil d’administration de l’Organisation internationale du travail.

Amal El Amri dans la presse