abebe-aemro-selassie

Abebe​ ​Aemro​ ​Sélassié


Abebe Aemro Sélassié, économiste éthiopien, est le président de la représentation africaine au sein du Fonds monétaire international depuis le 19 septembre 2016.

Fonds monétaire international

Abebe​ ​Aemro​ ​Sélassié : Débuts

Ethiopien, Abebe Aemro Sélassié quitte son pays natal pour partir étudier en Europe. C’est ainsi que pour ses études supérieures, il décide de suivre des cours en économie à Londres. Il obtient ainsi tout d’abord une licence en économie à l’école City of London Polytechnic. Par la suite, il se spécialise en histoire économique et se voit remettre son master par la London School of Economics.

Abebe​ ​Aemro​ ​Sélassié : Carrière

A la suite de ses études, Abebe Aemro Sélassié intègre le groupe Economist Intelligence Unit. Cette société, en charge également de la publication de The Economist, réalise des recherches et des analyses sur les situations économiques mondiales. L’économiste éthiopien se spécialise sur les problèmes de crédit souverain et ses risques. Par la suite, Abebe Aemro Sélassié rejoint le gouvernement d’Ethiopie avant de travailler pour le FMI dès 1994. Il devient ainsi l’économiste principal au Bureau de la présidence. C’est à partir de 1994 qu’il rejoint le Fonds monétaire international. Il ne travaille pas uniquement sur les questions financières africaines puisqu’il est chargé entre 1999 et 2003 de la Turquie et de la Pologne. En 2006, il est envoyé en Ouganda pour représenter le FMI. Il est ensuite chargé de mission au Portugal, alors que le pays vit une crise financière importante, puis chef de mission en Afrique du Sud. Son rôle évolue ensuite à partir de 2013 lorsqu’il est chargé de gérer l’aide aux pays victimes du virus Ebola, à savoir la Guinée, la Sierra Leone et le Liberia. Il est ensuite nommé directeur adjoint du bureau Afrique du FMI. En 2016, après 22 ans de carrière au sein de l’institution, il est nommé par Christine Lagarde président de la représentation africaine au sein du Fonds monétaire international.

Abebe​ ​Aemro​ ​Sélassié : Faits

En 2008, Abebe Aemro Sélassié publie un document de travail sur la question de l’industrialisation de l’Ouganda : “Beyond Macroeconomic Stability”, dans le cadre de sa mission en tant que représentant du FMI dans le pays. Le 19 septembre 2016 il remplace la Libérienne Antoinette Sayeh en tant que responsable du bureau Afrique au sein du FMI.

Abebe​ ​Aemro​ ​Sélassié dans la presse